N°13 - ESPACE ODESSA L'ÉCOLE : Sylvie Kochen - Amandine SALELES - Alain DAUBERT

 

 Bienvenue à l'Espace Odessa l’École

3 artistes invités

 

Odessa l'Ecole - 6 Place des Roches
03 86 29 09 53 - lechoppeodessa@gmail.com



Sylvie Kochen - Peintures


Mobile : 06 37 28 33 08
Instagram : sylvie.kochen
facebook :  @sylviekochenartistepeintre Artiste
Mail :  sylviekochen@gmail.com

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 




Biographie : De l’abstrait au figuratif, à chacun de voir. Ce qui est proposé est de susciter l’émotion, des émotions. Ne suffit-il pas de s’évader, de rêver … Sylvie Kochen, dans son œuvre, cherche toujours quelque chose, parfois diffus, un paysage, une plongée dans l’imaginaire, des souvenirs, des sensations ou tensions, des horizons perdus ou à découvrir, des interrogations, un mystère…

Davantage qu’une couleur précise, ce sont des rapports chromatiques, cueillis, captés au détour d’un chemin, d’un reflet, d’une image fugitive, d’un mur d’une ville qui l’inspirent et qu’elle va tenter de retranscrire sur toile ou papier.

Amandine SALELES - Photos

 
 
Mobile : 0644765459
Instagram : shootbyamandine
Mail : asaleles971@gmail.com

 
 













 
Photos de rue
Série « Lormes»

 
Biographie : Étudiante photographe, Amandine SALELES réalise des portraits et photos de rue, parmi lesquelles une série sur Lormes


Alain DAUBERT, Obliques


Mobile : 0638297428
Mail: a.audebert@orange.fr
 
 



 

 Biographie : Alain DAUBERT. Regards Obliques
J’ai confié à mon androïd le soin de capter et augmenter ma mémoire, voire interpréter quelques instantanés de mes partis pris déséquilibrés, de mes provocations. La station verticale nous permet tenir droit en équilibre et le déséquilibre nous permet d’avancer. Avec tous nous inscrivons nos parcours dans un environnement conventionnel, orthogonal, de sens commun et raisonnable, stable et limité. Il me plait de tenter à l’occasion une autre posture, d’avancer ici ou là en boitant.. J’y gagne un moment de suspension, de doute et d’au-delà. J’ai choisi ici de donner à voir d’étranges angles du Reconnu, quelques obliques en cadrant autrement ... quelques évidences, auparavant triviales, appréhendées et fêtées dans un réalisme presque magique. Une inclinaison, un zoom transgressif et c’est parti pour une autre virtualité, source d’une autre beauté et autre joie pour le Voyant s’il s’accorde à l’occasion un regard déstabilisé, sensible à l’étrangeté de l’ordinaire. Un petit pas de côté pour lâcher le « Je » péremptoire et bénéficier de son dubitatif « Presque Je ». Je t’invite à pencher la tête de côté, retirer tes verres correcteurs et partager un moment de biais, de vison bancale... Ne cherche pas à deviner l’anecdote d’origine, vois Tu. Approche chacune de ces images comme une proposition en soi, pour toi,
de toi.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire